Makedonija Denes

Macédoine : les investissements étrangers, ou Mahomet et la colline

| |

Les investisseurs étrangers continuent d’éviter
la Macédoine. Mais rien ne serait plus fallacieux qu’un dilemne du genre "si Mahomet ne vient pas à la colline, la colline doit aller à Mahomet".

Par Ilija Maksimovski Quoique l’on puisse en penser, les investisseurs étrangers continuent d’éviter la Macédoine. Il vaut donc mieux éviter de se réjouir bruyamment de la vente des firmes les plus attractives aux étrangers alors que, d’un autre côté, le secteur réel de l’économie n’est pratiquement pas touché de façon significative. Les partis politiques présentent dans leurs programmes des mesures qui proposent un changement radical de l’état des choses dans ce domaine capital. Dans les livres de base de théorie économique, on trouve écrit que la croissance est directement liée à l’expansion de l’activité économique d’une structure inchangée, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous