Osservatorio sui Balcani

Macédoine : les « enfants-réfugiés de l’Egée », soixante ans plus tard

| |

Les réfugiés macédoniens de la guerre civile grecque continuent de revendiquer leurs propriétés confisquées par les autorités d’Athènes. Pour la première fois, ils bénéficient du soutien du gouvernement macédonien. En juillet, ils se sont massivement rassemblés à Skopje. Retour sur un chapitre obscur de l’histoire, écrit par la Grèce, la Yougoslavie et la Macédoine, un dossier qui n’a jamais cessé de peser sur les relations macédo-grecques.

Par Risto Karajkov Cela fait exactement soixante ans que s’est produit l’exode des « enfants réfugiés » de la Macédoine égéenne (Nord de la Grèce). Ces « enfants » devenus des personnes âgées vivant de par le monde se sont rassemblés à Skopje en juillet pour participer à la commémoration officielle de l’évènement. Leur histoire est triste. Ils ont dû fuir leur maison alors la guerre civile grecque se déchaînait. Beaucoup ont grandi séparés de leurs parents et de leur famille. On leur a ensuite interdit de rentrer dans leur Grèce natale et de revendiquer la possession de leurs terres. Cette année, pour la première fois, le gouvernement macédonien a décidé (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous