Dnevnik

Macédoine : les élèves vont désormais apprendre « à l’anglaise »

| |

Face aux nombreuses erreurs qui émaillent les manuels macédoniens, le ministère de l’Éducation a proposé une réforme radicale, aujourd’hui à l’étude au Parlement : utiliser des livres scolaires étrangers. Ses équipes ont retenu les ouvrages britanniques, considérés comme figurant « parmi les meilleurs du monde ». De nombreux spécialistes de l’éducation s’inquiètent d’un tel choix. Explications.

Par Milena Atanasoska-Manasieva Le Parlement étudie une loi qui permettrait à l’éducation nationale macédonienne de recourir à des manuels scolaires étrangers dans le primaire et le secondaire. La raison invoquée est simple, il s’agit d’améliorer la qualité de l’enseignement. Ainsi, à la rentrée prochaine, collégiens et lycéens devraient étudier avec des manuels venus du Royaume-Uni. Selon le texte de loi à l’étude, les livres britanniques sont les meilleurs de l’Union européenne. Retrouvez notre dossier : Education : des manuels scolaires qui sèment la haine ? La principale raison pour que la Macédoine s’aligne sur le système britannique, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous