AIM

Macédoine : Les églises et mosquées entrent à l’école

| |

Au début de cette année scolaire, les vedettes n’ont pas été les
élèves, mais
les prêtres. Le 1er septembre, les prêtres orthodoxes et les « hodjas
 »
(dignitaires religieux musulmans, ndt), ont dit des prières dans toutes
les
écoles élémentaires de Macédoine. Les cérémonies religieuses ont
été semblables
à celles qui se pratiquent dans les églises et les mosquées, à la
seule
différence que, cette fois, la « congrégation » était composée
d’élèves un peu
perplexes.

Par Goran Mihajlovski à Skopje L’organisateur de cette représentation religieuse est le ministre de l’éducation, Nenad Novkovski, qui a décidé, seul, que le premier jour de classe devrait commencer par une bénédiction donnée par des prêtres. Les écoles n’ont appris la décision ministérielle que trois jours avant le début de l’année scolaire. Néanmoins, les directeurs d’école obéissants, dont la plupart ont été nommés par le ministre, n’ont pas posé trop de questions. Ils se sont empressés de recruter des prêtres et des hodjas. Le ministre lui-même a daigné assister à cette expérience, accompagné de sa fille, à l’école élémentaire de Ljunan (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous