Koha Ditore

Macédoine : les dossiers secrets de la police serbe et les anciens chefs de l’UCK

| |

Depuis deux semaines, le scandale des dossiers qui prouveraient que certains des plus hauts dirigeants du BDI étaient des agents des services secrets serbes et yougoslaves défraie la chronique politique et médiatique de Macédoine. Selon la Commission de lustration, deux de ces dossiers seraient faux, mais l’authenticité du troisième, qui met en cause Ali Ahmeti et Fazli Veliu, n’est pas encore démentie. Au Kosovo, des experts confirment cependant la cohérence des dossiers.

Par Fisnik Minci et Rexhep Krasniqi Tout a commencé dans le jardin du professeur de Shpend Lushi de Tetovo, où celui-ci a déclaré qu’il avait trouvé les dossiers de trois hauts responsables politiques issus des rangs du BDI. Le professeur les a remis à la Commission pour la lustration de Macédoine, chargée d’authentifier de tels dossiers. Les mystérieux dossiers rendus publics émanent, pour certains, du Secrétariat fédéral aux affaires intérieures, pour d’autres du Secrétariat de la République de Serbie. Ils sont datés de différentes périodes des années 1980 et 90, quand les personnes concernées par ces dossiers faisaient précisément l’objet de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous