BIRN

Macédoine : les deux cadeaux empoisonnés de la raffinerie OKTA

| |

Les Macédoniens ne cessent de payer pour le double scandale de la raffinerie OKTA. Le premier, hautement médiatisé, a vu le gouvernement perdre une somme énorme dans la privatisation des installations. Mais les autorités gardent un second problème sous silence : depuis 2003, sous prétexte de produire du « diesel propre », la raffinerie empoisonne les habitants des villages qui l’entourent.

Par Tamara Causidis et Jane Dimeski « À moins que la pollution ne cesse, ces villages seront morts dans quelques années ». Zoran Atanasovski, du village de Bujkovci (Skopje) ne mâche pas ses mots : « la moitié des gens va déménager et l’autre moitié va mourir. » Un travailleur local du secteur de la santé se déclare de la même opinion. Selon lui, la communauté vivant à proximité de la raffinerie OKTA, de capital grec, manifeste un taux disproportionné de maladies respiratoires, liées aux émissions de gaz toxiques. Mais pendant que les gaz toxiques émis par la raffinerie de pétrole font augmenter de manière certaine le nombre de victimes de maladies (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous