Le Courrier de la Macédoine

Macédoine : les chômeurs âgés, premières victimes de la transition

| |

La transition a produit en Macédoine une masse de travailleurs trop âgés pour retrouver un emploi, mais pas assez pour toucher une pension de retraite. Aujourd’hui, ils demandent une aide financière au gouvernement. Histoire d’une loi votée par l’ancien Parlement, sacrifiée au nom du FMI, promise en campagne électorale et finalement enterrée par les vainqueurs des élections.

Par Mirjana Mircevska Cotiser pendant quarante ans, avoir soixante-quatre ans si l’on est un homme, soixante-deux si l’on est une femme. Telles sont les conditions d’accès à la pension en Macédoine. La transition a laissé beaucoup de gens sans emploi. Beaucoup d’entre eux sont trop âgés pour retrouver un travail, mais restent en-deçà des conditions d’accès à la pension. En février, ils ont bloqué à de nombreuses reprises un axe central de Skopje. Ils demandent l’adoption d’une nouvelle loi octroyant une aide financière de cent euros par mois aux travailleurs ayant cotisé pendant vingt-cinq ans, jusqu’à ce qu’ils accèdent à la pension. Le projet de loi a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous