Le Courrier des Balkans

Macédoine : les chefs politiques albanais réclament la révision du procès Monstrum

| |

Après les flambées de violences interethniques qui ont suivi la condamnation à la perpétuité de six Albanais accusés d’un quintuple meurtre commis en 2012 dans la banlieue de Skopje, les dirigeants politiques albanais de Macédoine appellent les manifestants au calme, mais aussi, et surtout, à la révision du procès controversé.

Par J.A.N. La classe politique a réagi avec un temps de retard dans les événements qui secouent la Macédoine depuis l’annonce du verdict dans « l’affaire Monstre ». Au sein du bloc des partis macédoniens, on est très « réservés » : appels au calme, mises en gardes de la ministre de l’Intérieur Gordana Jankuloska, opposition quasi-muette. Alors qu’une partie de la population de la minorité albanaise conteste ce verdict et manifeste dans les rues de plusieurs villes, et que des rassemblements de soutien à ce mouvement se sont déroulées en Albanie et au Kosovo, les dirigeants des partis albanais viennent seulement de réagir. Après avoir rencontré le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous