IWPR

Macédoine : Les candidats en campagne se demandent si l’OTAN ne s’éternise pas

| |

Bien que la campagne pour les élections présidentielles macédoniennes ne débute
officiellement que le 1er octobre, les débats politiques ont commencé et les
discussions portent essentiellement sur la présence des forces de
l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) dans le pays.

* Par Iso Rusi à Skopje (journaliste macédonien) Le contingent des forces de l’OTAN en Macédoine qui soutient les forces de la Kfor au Kosovo, a été réduit à 20% de ce qu’il était il y a quelques mois, mais ce n’est qu’aujourd’hui que le gouvernement, l’opposition et le public commencent à constituer un front commun contre les opérations de l’Alliance. Les six candidats inscrits, dont 4 appartiennent à la coalition au pouvoir, sont conscients de la montée des sentiments anti-OTAN qui se sont manifestés le 28 août, lorsque le capitaine norvégien, Vesli Adun Kristijan, âgé de 26 ans, a été impliqué dans un accident de voiture. Quatre personnes ont été (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous