Dnevnik

Macédoine : les anciens « insurgés de Kondovo » acquittés

| |

Agim Krasniqi et son groupe sont innocents. Ils avaient occupé militairement le village de Kondovo, dans la banlieue de Skopje, de l’automne 2004 à l’été 2005. Ils avaient été inculpés pour préparation d’actes terroristes. Mais la justice macédonienne a déclaré invalides les preuves avancées par le procureur. Si l’ex-ennemi public numéro un a été acquitté, deux journalistes ont été condamnés dans la même affaire, pour l’avoir filmé.

Par Aleksandar Manasiev Agim Krasniqi, « indisponible » pour la police depuis un an, s’est présenté en liberté devant le tribunal de Skopje le 16 février. Trois heures plus tard, il est sorti libre : la juge Snezana Bajlozova, l’a déclaré innocent. Ses compagnons ont également été acquittés. [Ils étaient accusés de préparation d’actes de terrorisme. Un chef d’accusation relatif à des événements datant de 2005, lorsque Krasniqi et ses compagnons ont formé un groupe armé et ont occupé pendant plus de six mois le village de Kondovo, dans la banlieue de Skopje. [1].] Satisfaits, tous les accusés sont partis dans les Mercedes qui les attendaient devant le tribunal. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous