Makedonija Denes

Macédoine : Les âmes perdues vagabondent après la mort

| |

Ces dernières années, les morts par overdose sont de plus en plus
fréquentes. Souvent les drogués finissent leur vie l’aiguille plantée
dans le bras. Il suffit de regarder les faits divers de la presse
quotidienne. Au cours du mois dernier, sept nouveaux cas ont été soumis
à autopsie à l’Institut de médecine judiciaire. Et le chiffre réel
est
évidemment beaucoup plus grand.

Entre le 1er janvier et le 28 novembre 1998, l’Institut de médecine judiciaire a recensé l’autopsie de 12 corps de drogués âgés entre 17 et 28 ans. Et c’est seulement au cours du mois dernier que l’on note 7 nouveaux cas. D’après Aleksei Douma, président de la Chambre de médeci ns de Macédoine, ce chiffre est loin de correspondre à la réalité : le nombre de victimes de la drogue est encore plus important. La procédure veut que les corps trouvés avec du matériel compromettant ne subissent pas d’autopsie, la seule présence de la seringue suffisant pour déterminer la raison de la mort. L’Institut ne doit qu’indiquer le type de stupéfiant, sa (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous