Dnevnik

Macédoine : les Albanais vont-ils boycotter le prochain recensement ?

| |

En Macédoine, aucun sujet n’est plus polémique que le recensement de la population, qui permet d’évaluer la structure ethnique du pays. Alors que le nouveau recensement est imminent, des représentants albanais et turcs ont quitté la Commission chargée de l’organiser : en cause, un désaccord sur la composition des équipes chargées d’enquêter. Le BDI, parti albanais qui siège au gouvernement, n’est pas le moins virulent. Se dirige-ton vers un nouveau boycott du recensement ?

Par Mariela Trajkovska et Branko Gjorgjevski Les minorités albanaise et turque de Macédoine se préparent à boycotter le recensement. Cette fois, c’est le mode la répartition par communauté des quelques 8.408 agents recenseurs qui pose problème. Six membres de la communauté albanaise et deux membres de la communauté turque ont annoncé qu’ils quittaient la Commission nationale de recensement (DPK) pour protester contre la méthode prévue de sélection de ces agents. Retrouvez notre dossier : Macédoine : des minorités à l’étroit ? Ils demandent que cette sélection soit faite d’une manière différente de celle votée par la majorité de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous