Utrinski Vesnik

Macédoine : le VMRO-DPMNE corsète la liberté de la presse

| |

Le gouvernement macédonien a finalement réussi à faire passer la semaine dernière ses très controversés projets de loi sur les médias. L’opposition a boycotté le vote parlementaire, et les associations de journalistes dénoncent de nouvelles entraves à la liberté d’expression et de pensée.

Par Gordana Duvnjak Après des débats houleux et en l’absence de l’opposition, la majorité parlementaire a adopté de justesse par 62 voix, les deux lois sur les médias. Quelques minutes avant le vote, les députés de l’opposition avaient quitté l’hémicycle, déclarant qu’ils « ne souhaitaient pas se faire les complices du black-out médiatique imposé par Nikola Gruevski ». Le bras de fer avait opposé durant des mois le gouvernement et l’Association des journalistes de Macédoine, qui a obtenu une semaine avant le vote l’abandon de certaines dispositions, dont le fait que les médias électroniques ne seront pas concernés par cette loi, ou encore que pour la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous