Macédoine : Vlado Taneski, le « monstre de Kičevo »

|

Journaliste pendant plus de vingt ans, Vlado Taneski travaillait comme pigiste, correspondant local de cinq quotidiens de Macédoine dans la petite ville de Kičevo. En juin 2008, il est arrêté pour le meurtre de deux femmes. La police le suspecte en raison d’informations, non rendues publiques, qu’il mentionne dans ses articles. Emprisonné le 22 juin 2008, il est retrouvé mort le lendemain dans la cellule qu’il partageait avec deux hommes. Il se serait suicidé en plongeant la tête dans un seau.

Par Thomas Claus Le journaliste macédonien Vlado Taneski racontait-il dans ses articles ses propres crimes ? C’est en tout cas ce que pense la police, qui l’a arrêté le 20 juin. Durant les interrogatoires, l’homme s’est muré dans le silence. Lundi matin, un codétenu l’a retrouvé mort. Version de la police : Vlado Taneski s’est suicidé en se noyant dans un seau d’eau. « La Macédoine est sous le choc après l’arrestation du journaliste – assassin », titrait lundi le quotidien Utrinski Vesnik, pour qui Vlado Taneski opérait comme correspondant dans la région de Kičevo. Quand la nouvelle de son arrestation est tombée, c’est encore lui qu’on a essayé (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous