BIRN

Macédoine : le foulard qui fâche

| |

Une jeune fille qui souhaite porter le foulard islamique en classe a réussi à créer de vives tensions à Tetovo entre les autorités éducatives, les élus locaux et les enseignants qui s’affrontent sur la question de la liberté religieuse et du droit à l’éducation.

La jeune fille, qui fréquente un établissement secondaire à Tetovo, une ville majoritairement peuplée d’Albanais, insiste pour porter le foulard islamique sur son uniforme scolaire. Après plusieurs avertissements, Ljatif Ismaili, le directeur de l’établissement, lui a interdit l’entrée de la classe jusqu’à ce qu’elle enlève son foulard pendant les heures de cours. La jeune fille s’est plainte auprès du maire de la ville, Hazli Lika qui a renvoyé le directeur. Mais, après examen de cette affaire, l’Inspection générale de l’éducation a ordonné la réintégration immédiate du directeur à son poste, déclarant qu’il avait agi en accord avec le règlement de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous