IWPR

Macédoine : le BDI albanais crée une section à Kocani

| |

Le BDI, le parti albanais issu de la guérilla de l’UCK a créé une section dans la ville entièrement macédonienne. S’agit-il d’une provocation ou d’une véritable volonté de dépasser les cassures ethniques ?

Par Todor Stojcevski La confusion entoure la création de sections macédoniennes du parti de l’Union démocratique pour l’intégration (BDI) dans l’est du pays. La création d’une section du BDI dans la ville exclusivement macédonienne de Kocani a été annoncée il y a plusieurs semaines, mais elle n’a toujours qu’un seul adhérent. Le BDI, dirigé par Ali Ahmeti, ancien représentant politique de l’Armée de libération nationale (UCK), inclut de nombreux anciens combattants de la guérilla, amnistiés à la fin du conflit en 2001. Lors des récentes élections parlementaires, ce parti a connu un énorme succès, remportant plus des deux tiers des voix albanaises, et il a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous