Dnevnik

Macédoine : la société civile peut-elle s’affirmer comme un véritable contre-pouvoir ?

| |

Depuis le mois de décembre 2009, chaque samedi, des manifestants se réunissent sur la place centrale de Tetovo pour protester contre la décharge illégale qui s’est installée à quelques centaines de mètres de là. Mais la mobilisation a toutes les peines à rassembler plus de quelques centaines de personnes. La preuve, s’il en fallait, que la société civile n’intéresse guère en Macédoine. Contrairement à la politique.

Le samedi est jour de manifestations à Tetovo. Depuis plusieurs semaines, le groupe Citoyens conscients proteste contre l’énorme décharge illégale installée à quelques centaines de mètres du centre-ville. Néanmoins, ces manifestations mobilisent peu, alors que les habitants de Tetovo participent en masse aux grands rassemblements politiques. Qu’en est-il alors de la conscience civique ? Récemment, les manifestants ont protesté avec des crécelles, sifflets à roulettes, poêles, casseroles contre la décharge illégale. Mais il n’étaient que quelques centaines sur la place de la ville. L’odeur pestilentielle de la décharge envahit le centre-ville (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous