Utrinski Vesnik

Macédoine : la « place de la Liberté » de Skopje revendique le droit à la liberté de penser

| |

Samedi 11 avril, plus d’un millier de citoyens macédoniens sont descendus dans les rues de Skopje pour protester contre l’attaque dont avaient été victimes, une semaine plus tôt, les étudiants en architecture lors de leur dernière manifestation. Ces derniers entendaient protester contre le projet de construction d’une église et avaient été assaillis par un groupe de « fidèles » orthodoxes. Une manifestation pour défendre le droit à la liberté de penser et à la liberté de protester.

Par Biljana Angelovska De jeunes manifestants ont déferlé sur Skopje pour protester contre le comportement des fidèles orthodoxes lors de la manifestation d’il y a deux semaines [1]. Ces derniers avaient violemment attaqué le cortège qui s’était formé pour protester contre la construction d’une église dans le centre de Skopje. Le mouvement est largement soutenu par les citoyens du pays, et bénéficie de l’appui d’intellectuels, de journalistes, de responsables politiques ainsi que d’autres personnalités. L’objet de la manifestation : sauvegarde des libertés et protection de la démocratie. Les manifestants ont effectué une marche de protestation (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous