Dnevnik

Macédoine : la nouvelle guérilla albanaise rompt avec Ali Ahmeti

| |

La rupture est consommée entre les dirigeants de l’Armée nationale albanaise (AKSh) et l’Union démocratique pour l’intégration (BDI), d’Ali Ahmeti, la formation politique créée par les anciens guérilleros de l’UCK.

Par Aleksandar Damovski Les nouvelles formations armées qui apparaissent dans le camp albanais ont une plate-forme commune : créer la "Grande Albanie". Elles ont le soutien politique des partis albanais et elles peuvent financer leur cause par le biais de la diaspora. Le Front pour l’intégration des Albanais (FIA), qui se présente comme le bras politique de l’AKSh, a élargi ses ramifications en Italie, en Allemagne, en Slovénie, en Suisse et en Autriche, afin de récolter de l’argent pour continuer le combat en vue de la création de la "Grande Albanie". Nous avons appris que cette organisation allait continuer à appliquer des méthodes de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous