Le Courrier des Balkans

Macédoine : l’opposition albanaise quitte à son tour le Parlement

| |

Rien ne va plus à Skopje : après le retrait de l’opposition macédonienne, c’est au tour des députés de l’opposition albanaise de claquer la porte du Parlement. Les partis au pouvoir VMRO-DPMNE et BDI ont désormais le champ libre pour faire passer de nouvelles modifications de la Constitution, alors que le pays s’enfonce toujours plus dans la crise politique.

Par Jacqueline Bisson Lecture Le débat parlementaire sur la révision du budget de l’état s’est transformé en foire d’empoigne entre les députés des deux partis albanais – l’Union démocratique pour l’intégration (BDI) au gouvernement et le Parti démocratique des Albanais (PDSh) de l’opposition. Coups de poing et coups de pied ont jeté une nouvelle inconnue sur le fonctionnement d’un Parlement déjà « amputé » de l’opposition macédonienne (Union sociale-démocrate de Macédoine - SDSM). Retrouvez notre dossier : Double élection en Macédoine : le VMRO-DPMNE fait carton plein À l’origine de l’altercation : les attaques verbales des députés (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous