Macédoine : l’exode de la jeunesse vide le pays de ses forces vives

| |

Une étude réalisée récemment par la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) confirme que l’exode de la population macédonienne se poursuit, en particulier chez les jeunes. Pour eux, pas question de vivre dans un pays où les emplois s’obtiennent grâce aux relations et où la société est totalement sclérosée.

Par Kostadin Delimitov Plus de la moitié des jeunes (15-29 ans) de Macédoine veulent émigrer à l’étranger, et un tiers de ces derniers déclarent qu’ils ne pensent jamais revenir dans leur pays d’origine. Les principales raisons qui découragent les jeunes de rester en Macédoine sont l’instabilité politique, la politisation extrême de la société et l’absence de perspectives. Les résultats d’une étude récente menée par la fondation Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) confirment une tendance connue depuis longtemps. « Les jeunes n’ont aucune envie de rester en Macédoine. 67% des personnes interrogées se plaignent de problèmes financiers et estiment (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous