Le Courrier des Balkans

Macédoine : « l’affaire de Slupčane » met à mal la coalition gouvernementale

| | |

Alors que le pays commémorait le onzième anniversaire des accords d’Ohrid, qui ont mis fin au conflit armé de 2001, le ministre de la Défense, Fatmir Besimir, a choisi de rendre hommage aux... anciens guérilleros de l’UÇK-M. Une initiative qui met à mal la fragile coalition gouvernementale qui rassemble le BDI albanais et le VMRO macédonien, et illustre combien les stratégies politiciennes des partis priment sur les intérêts de l’Etat.

Avec Utrinski Vesnik et Vest Le 13 août dernier, alors que les officiels fêtaient le 11ème anniversaire des accords d’Ohrid qui mirent fin au conflit de 2001 et que l’armée macédonienne célébrait ses 20 ans d’existence, le ministre de la défense, Fatmir Besimir a pris une initiative quelque peu « maladroite » en déposant une gerbe au pied du monument rendant hommage aux anciens combattants de la guérilla albanaise de l’UÇK-M, dans le village de Slupčane/Sllupçan. Cet événement n’aurait pas fait tant de remous si le ministre s’était rendu en tant que membre du parti albanais au pouvoir BDI, dont certains membres sont d’anciens combattants de l’UÇK-M. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous