Nova Makedonija

Macédoine : Kičevo, une ville qui se meurt

| |

Depuis des années, les jeunes fuient Kičevo, une ville de 30.000 habitants située dans l’ouest de la Macédoine. Pour trouver un emploi, il faut avoir la carte d’un parti, ou au moins rentrer dans les quotas réservés aux minorités, et la ville n’a rien à offrir aux diplômés. Kičevo se dépeuple et compte des habitants toujours plus âgés et toujours moins instruits. Le gouvernement ne fait rien pour enrayer ce naufrage.

Par Zoran Antoski Depuis plusieurs décennies déjà, les jeunes diplômés quittent tous la ville de Kičevo. 80% des jeunes ayant poursuivi un cursus universitaire n’ont pas l’intention de revenir vivre dans leur ville natale. Ils restent à Skopje après la fin de leurs études, en quête d’un emploi ; d’autres se dirige vers d’autres villes ou l’étranger. « Pas besoin d’être un expert pour constater que la ville compte de moins en moins de jeunes et de personnes instruites. La plupart de mes clients d’il y a quatre ans ne vivent plus à Kičevo. La cause ? L’impossibilité de trouver un emploi et le peu de perspectives que la ville peut offrir aux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous