Le Courrier de la Macédoine

Macédoine : Jordan Plevneš joue la culture contre la politique

| |

Rapprocher les peuples par la culture, Jordan Plevneš y croit. Parrain du Festival du film français d’Ohrid, cet intellectuel macédonien assume son idéalisme. Un entretien exclusif où il est question d’un festival lacustre trilingue, des muses macédoniennes de Claude Lelouch et de la réputation de Nicolas Sarkozy.

Propos recueillis par Srebra Pašovska Ecrivain, organisateur de festivals, ambassadeur de Macédoine à l’UNESCO… Jordan Plevneš cumule les titres. Pour le moment, il travaille à la fois sur une pièce de théâtre, un scénario de film et un livret d’opéra. A chacun son destin, sourit-il. Depuis trois décennies ce créateur à califourchon entre la Macédoine et la France contribue au rapprochement culturel de ces deux pays. Le Courrier de la Macédoine (CdM) : La République française vient de vous nommer chevalier des Arts et des Lettres. Jordan Plevneš (J.P.) : Je suis très heureux que l’on m’ait attribué cette décoration lors d’un événement public à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous