Le Courrier des Balkans

Macédoine : échec du référendum

Les électeurs macédoniens n’ont pas répondu aux appels de l’opposition et des mouvements citoyens qui les appelaient à rejeter la loi de réforme des frontières communales proposée par le gouvernement. La Macédoine devrait poursuivre plus aisément le processus de réforme, de décentralisation et d’application des accords de paix d’Ohrid.

Par Jean-Arnault Dérens Au final, le taux de participation n’a été que de 26% des électeurs inscrits, bien loin du seuil de 50% requis pour valider ce référendum d’initiative populaire. Dans la soirée de dimanche, les organisateurs du référendum ont reconnu leur échec, en saluant les près de 500 000 citoyens qui ont malgré tout manifesté leur défiance envers le projet gouvernemental. Les organisateurs ont dénoncé les pressions gouvernementales et l’appel au boycott, mais le calme a prévalu toute la journée dans toute la Macédoine, même dans des communes comme Struga où les manifestations contre le projet de loi avaient été violentes. Les Albanais ont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous