Dnevnik

Macédoine : difficile mise en place du comité parlementaire pour les relations intercommunautaires

| |

La mise en place du Comité parlementaire pour les relations intercommunautaires, prévu par les accords d’Ohrid, est toujours bloquée : les députés albanais du BDI veulent la présidence de ce Comité, tandis que leurs partenaires macédoniens de coalition pensent qu’elle devrait revenir à un représentant des petites communautés minoritaires du pays.

Pour la seconde fois, le Président du Parlement, Nikola Popovski, a convoqué et aussitôt annulé la séance constitutive du Comité pour les relations intercommunautaires, parce que les partis de la coalition gouvernementale ne pouvaient pas s’accorder sur la question de la présidence de ce Comité. Il s’agit d’un organe parlementaire constitué il y a quelques mois, selon une disposition des accords d’Ohrid, mais avec beaucoup de retard. Selon des informations officieuses, partiellement confirmées par l’Union démocratique pour l’intégration (BDI), les partis de la coalition gouvernementale « ne voudraient pas satisfaire les demandes du (…)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous