Dnevnik

Macédoine : dettes et coupures d’eaux massives dans la commune rrom de Skopje

| |

La compagnie des eaux de Skopje a débranché récemment plusieurs rues de Suto Orizari, la commune rrom de la capitale macédonienne. Suto Orizari est l’une des communes les plus pauvres du pays, et la plus endettée vis-à-vis de la compagnie des eaux. Ses habitants demandent l’annulation d’une partie de leur dette. En attendant, la situation dans la commune devient invivable.

Par Marija Taseva et Ajet Osmanovski Depuis le 21 février, Erduan Iseni, le maire de la commune de Suto Orizari et six conseillers communaux ont été débranchés du système de distribution d’eau, pour ne pas avoir payé leurs factures. Il y a quelques jours, des équipes de la compagnie des eaux (Vodovod i kanalizacija) ont débranché des centaines d’habitants de Suto Orizari, qui est la commune la plus endettée envers la compagnie des eaux. Les habitants de Suto Orizari n’ont pas payé leurs factures, mais le 21 février, en signe de mécontentement, une centaine d’entre eux ont bloqué la route principale menant au quartier, près de la prison. Ils ont menacé (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous