BIRN

Macédoine : des nouveaux partis politiques comme s’il en pleuvait

| |

Trois nouveaux partis ont récemment été créés en Macédoine. Leurs dirigeants affirment vouloir apporter des idées fraîches dans le paysage politique macédonien. Mais on ne voit pas grand-chose de neuf dans leur offre. Seront-ils capables de détourner une part de l’électorat des deux grands partis traditionnels aux législatives de septembre 2006 ?

Par Boris Georgievski Au cours des dernières semaines, trois nouveaux partis politiques sont apparus en Macédoine, tentant chacun d’attirer l’attention : le Nouveau Parti Social-Démocrate (NSDP), le Renouveau Démocratique de la Macédoine (DOM) et le Parti pour le Renouveau Economique (PEO) [1]. Ces nouveaux partis comptent s’accaparer les voix des électeurs indécis ou mécontents. Tous trois cherchent avant tout leurs électeurs au sein de la communauté macédonienne, par opposition à la communauté albanaise, qui représente au moins un quart des 2,1 millions d’habitants du pays [2]. Malgré les grandes espérances des nouveaux groupes et le désir de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous