IWPR

Macédoine : d’anciens rebelles deviennent ministres

| |

D’anciens guérilleros albanais accèdent à des postes ministériels à la fureur des nationalistes macédoniens.

Par Ana Petruseva, journaliste pour le magazine Forum à Skopje. Le nouveau gouvernement de la Macédoine va prendre la décision sans précédent d’inclure d’anciens rebelles impliqués dans le soulèvement albanais, qui avait mis le pays au bord de la guerre civile l’an dernier. Cela fait suite à l’élection du 15 septembre où les sociaux-démocrates modérés (SDSM) sont devenus, le parti macédonien le plus important au Parlement et ont choisi de faire alliance avec la force politique albanaise la plus grande, l’Union Démocratique pour l’Intégration (BDI). La BDI est née de l’armée de libération nationale (UCK), dissoute maintenant, qui avait lancé un conflit (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous