Le Courrier des Balkans

Macédoine : coup de pied dans une fourmilière d’espions

| | |

Lundi 16 septembre, l’opération « Espion » menée par la police macédonienne a permis l’arrestation de plus de 20 personnes, dont d’anciens membres des services du renseignement et du contre-espionnage, des fonctionnaires de l’Intérieur et de la Défense, le chef de cabinet du président du parlement et un journaliste. Tous sont soupçonnés d’espionnage, d’association de malfaiteurs, d’abus de pouvoir, de chantage et d’extorsion de fonds. Ils encourent 10 ans de prison.

Par Jaklina Naumovski (Avec Dnevnik et Utrinski Vesnik) - Les perquisitions menées aux domiciles des accusés ont permis de saisir un grand nombre de documents confidentiels. Les cerveaux de ce réseau auraient revendu des informations à des services secrets étrangers ou les auraient utilisées pour extorquer des fonds à certains hommes d’affaires. Après deux ans d’enquête et de filatures, le coup de filet opéré lundi 16 septembre par la police macédonienne a donc permis de révéler une affaire d’espionnage de grande envergure. Après une journée d’interrogatoire, les premières inculpations sont tombées à l’encontre de 20 personnes. Le cerveau de ce (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous