Le Courrier des Balkans

Macédoine : colère sociale dans la rue, manipulation gouvernementale au Parlement

| |

Étudiants, enseignants, journalistes, professions libérales et tous les déçus de la politique du VMRO-DPMNE se sont retrouvés par milliers vendredi dans les rues de Skopje. Le gouvernement feint d’ignorer la clameur qui monte sous ses fenêtres, mais n’effraie plus les citoyens, qui manifestent toutes communautés nationales confondues.

Par Jacqueline Bisson La mobilisation des étudiants contre la proposition du ministre de l’Éducation d’introduction d’un examen d’État en deuxième et quatrième année ne faiblit pas : depuis la fin octobre, trois manifestations ont rassemblé chacune plus de 2.000 personnes. A cela, vient s’ajouter un autre mesure, l’instauration de charges sociales au 1er janvier prochain, qui touchera une autre catégorie de la société : les personnes rémunérées aux honoraires, qui devront payer 35% de charges sur leur taux horaire pour avoir une couverture sociale et une pension de retraite, mais sans avoir le droit d’augmenter le prix des services qu’ils offrent. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous