Dnevnik

Macédoine : chaque année, 200 bébés meurent à la naissance ou durant leur première semaine de vie

| |

Le taux de mortalité infantile reste élevé en Macédoine, et représente près du double de la moyenne européenne. Parmi les principaux facteurs d’explication, le manque de prévention et de suivi gynécologique auprès des milieux défavorisés.

Par Ljubica Balaban Environ 200 bébés meurent chaque année à la naissance ou pendant la première semaine de vie en Macédoine. Bien que la mortalité infantile ait été en baisse ces dernières années, les chiffres sont encore relativement élevés : de janvier à avril dernier, 56 bébés sont morts et, en 2013, le taux de mortalité infantile a atteint le taux de 9,8 pour 1 000 nourrissons. En Europe, le taux de mortalité est deux fois plus faible (5 ‰). Pour le docteur Brankica Mladenovic, directrice de la Maison de la Santé de Skopje, ce taux de mortalité infantile est semblable à celui des pays de la région - Albanie, Serbie et Bulgarie. « Les analyses (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous