Večer

Macédoine : ces villes qui n’ont même pas les moyens d’organiser les élections locales

| |

Les élections locales prévues pour le 24 mars auront-elles lieu ? Outre les menaces de boycott brandies par l’opposition, voilà que plusieurs municipalités ont annoncé qu’elles ne pourraient pas organiser le scrutin faute moyens. Elles dénoncent la loi sur l’autonomie locale qui les pénalisent.

Quatorze municipalités ont annoncé qu’elles n’avaient pas les moyens d’organiser le scrutin du 24 mars prochain. Une partie de leurs comptes sont bloquées à cause de dettes abyssales. La plupart sont des bourgades, mais dans cette liste figure aussi Tetovo, la cinquième ville de Macédoine. À un mois de l’élection, la municipalité de Tétovo ignore encore comment trouver des fonds dans les délais et met en cause la loi sur l’autonomie locale. « La loi de financement pour l’autonomie locale est mauvaise et ne peut couvrir les dépenses de la municipalité. Toutes les municipalités ont des problèmes similaires et ne peuvent même pas couvrir les dépenses pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous