IWPR

Macédoine - Bulgarie : le baiser qui tue ?

| |

Les étudiants macédoniens fréquentent massivements les Universités bulgares, tandis que le passeport bulgare gagne en attractivité depuis qu’il ouvre les portes de l’Europe... Cependant, malgré les relations détendues entre Skopje et Sofia, les vieilles revendications bulgares sur la Macédoine ne sont pas oubliées. Le point sur les relations entre ces deux pays si proches par l’histoire et la culture.

Par Albena Shkodrova et Tamara Causidas En apparence, la Macédoine entretient des relations relativement paisibles avec la Bulgarie. La situation n’est ni celle d’un voisinage avec d’autres nations ex-yougoslaves ravagées par la guerre, ni celle du pénible contentieux à propos du nom « Macédoine » qui gâche les relations avec la Grèce depuis plus d’une décennie. Pourtant, ce sont les relations avec Sofia qui soulèvent quelques-unes des questions les plus ardues quant aux revendications de la Macédoine, qui voudrait être considérée comme un État souverain dont la population slave a sa propre identité et sa propre langue. Si on creuse un peu sous la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous