Nova Makedonia

Macédoine : à peine entamé, le recensement fait déjà polémique

| |

Comme en Albanie, le recensement en Macédoine a débuté le 1er octobre en pleine polémique. La question non réglée du recensement des Macédoniens de l’étranger a conduit le représentant albanais de la Commission (DPK) à démissionner. D’autres membres de la DPK ont reconnu des « problèmes », tout en insistant pour la bonne tenue de l’opération. La communauté albanaise n’a pas appelé au boycott.

Par Aleksandar Srbinovski Le recensement a commencé samedi 1er octobre à 8h, dans la polémique. En cause, la question du décompte des citoyens séjournant à l’étranger et la démission du remplaçant du Président de la commission nationale, Abdulmenaf Bedzeti, à deux jours du début de l’opération. Les représentants politiques albanais n’ont, néanmoins, pas appelé au boycott. Retrouvez notre dossier : Recensements dans les Balkans en 2011 : comptes, décomptes et polémiques Les problèmes sont apparus quand les représentants de la communauté albanaise ont exigé que les citoyens installés depuis plus d’un an à l’étranger (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous