Fokus

Macédoine : à l’école, les élèves apprennent à « abandonner leur liberté »

| |

L’école doit apprendre aux enfants à devenir des citoyens grâce au cours d’éducation civique. Seulement en Macédoine, cette matière essentielle se transforme de plus en plus en un outil de formatage et de manipulation idéologique. Un bon moyen pour le pouvoir de former des brigades de futurs électeurs bien pensants. L’enquête du magazine Fokus.

Par Meri Jordanovska De manière générale en primaire et au collège, le programme d’éducation civique prévoit que les élèves apprennent l’organisation de la société, de l’État et les valeurs qui définissent nos sociétés modernes - dont les notions de liberté, de droit et devoir, de pouvoir -, dans le but d’en faire des citoyens conscients, critiques et impliqués dans la vie de leur pays. Il arrive néanmoins que cette matière soit sciemment déformée de son objectif initial, pour modeler à d’autres fins les futurs citoyens. Ainsi, beaucoup de questions se lèvent lorsqu’on se penche sur les manuels des élèves macédoniens. Le constat est alarmant car on y (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous