Danas

Loi anti-discriminations en Serbie : les Églises partent en guerre contre la Constitution

| |

La semaine dernière, le gouvernement a retiré de la procédure parlementaire l’examen du projet de Loi anti-discriminations. En cause, des pressions directes des communautés religieuses, notamment de l’Église orthodoxe serbe qui conteste les articles 18 et 24 de cette loi, concernant la liberté religieuse et la condamnation de toute discrimination basée sur l’orientation sexuelle. Selon le ministre de l’Intérieur Ivica Dačić, la loi devrait être adoptée d’ici la fin avril.

Par S. Čongradin, J. Diković et S. Novosel Lors de sa séance du 4 mars, le gouvernement de Serbie avait décidé de soumettre à nouveau au Parlement le projet de loi contre la discrimination, sans modifications. Le débat a été lancé à la demande du ministre du Travail et de la Politique sociale, Rasim Ljajić, dont le ministère a élaboré le projet de loi. Le gouvernement estime que le projet de loi est en accord avec les critères européens, et qu’il n’est pas nécessaire de le changer. Il devrait donc être réexaminé par le Parlement la semaine prochaine. Auparavant, une réunion est prévue avec les représentants des Églises et des communautés (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous