Le Courrier de la Macédoine

Liberté de la presse : la Macédoine n’en finit pas de reculer

| |

Acharnement judiciaire, accès restreint à certaines données publiques, violences physiques et morales à l’encontre les journalistes, emprise du pouvoir sur les groupes de presse et médias télévisuels : la Macédoine dégringole de 22 places dans le classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF. Et deux quotidiens à fort tirage viennent d’inviter leurs lecteurs à « dénoncer » les journalistes homosexuels...

Par Jaklina Naumovski Une dégringolade ! Le rapport de Reporters sans frontières est sans équivoque : au classement mondial de la liberté de la presse, sur 179 pays, la Macédoine est 116e - soit une chute de 22 places en un an. En cause, une dégradation générale des conditions de travail : acharnement judiciaire, accès restreint à certaines données publiques, violences physiques et morales à l’encontre les journalistes, emprise du pouvoir sur les groupes de presse et médias télévisuels… Autant d’obstacles qui empêchent les journalistes d’informer correctement l’opinion. Rien d’étonnant, hélas, au vu des derniers scandales qui secouent le monde de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous