Radio Slobodna Evropa

Libération provisoire de Vojislav Šešelj : la défaite du TPIY

| |

Plusieurs fois annoncé depuis 2012, le retour du chef historique de l’extrême-droite serbe est aujourd’hui une réalité : il est attendu à Belgrade mercredi. L’épilogue de onze années de détention et sept de procès sans qu’aucun jugement n’ait été rendu ? Vojislav Šešelj est notamment accusé d’incitation aux crimes contre l’humanité.

Par Ognjen Zorić et Ljudmila Cvetković Après plus de onze années de détention au Tribunal pénal international de La Haye, Vojislav Šešelj est attendu mercredi en Serbie, en liberté provisoire. Une décision ordonnée par les magistrats des Nations unies, pour raisons de santé : le chef historique de l’extrême droite serbe souffre d’un cancer généralisé. Pour ceux qui suivent le travail du TPIY, cette décision sort de tout cadre juridique. Si ce retour suscite de grandes espoirs du côté du Parti Radical de Serbie (SRS), que Šešelj continuait de diriger depuis sa cellule, les analystes estiment qu’il sera sera utilisé politiquement, mais n’aura pas de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous