Osservatorio sui balcani

Lettre ouverte à Silvio Berlusconi, au nom des « jolies filles albanaises »

| |

Lors d’une récente rencontre avec le Premier ministre albanais, Sali Berisha, Silvio Berlusconi s’est laissé aller à des blagues peu appréciées. Après une remarque sur les trafiquants de clandestins il a ajouté : « Nous ferons exception uniquement pour ceux qui apportent de jolies filles ». L’écrivaine albanaise Elvira Dones lui adresse une lettre ouverte…

" /> Par Elvira Dones « Cher Monsieur le Président du Conseil, Je vous écris par le biais d’un journal que vous ne lisez pas, mais je vous dois ces quelques mots, car ce vendredi - 12 février -, votre sens de l’humour désinvolte a touché des personnes qui me sont chères : « les jolies filles albanaises ». Alors que le Premier ministre de mon pays d’origine, Sali Berisha, confirmait l’engagement de son gouvernement dans la lutte contre les trafiquants de clandestins, vous avez pointé que « pour ceux qui amèneront de jolies filles, nous pouvons faire une exception ». Moi, j’en ai rencontré des dizaines de ces « jolies filles », de nuit et de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous