Standart

Les Universités bulgares à l’heure de l’intégration européenne

| |

Dans un mois, la Bulgarie sera membre de l’Union européenne. Les Universités sont-elles adaptées à cette nouvelle donne ? Interview avec le recteur de l’université de Sofia, Boyan Bioltchev, qui reconnaît qu’il y a trop d’établissements d’enseignement supérieur, et qui plaide pour une augmentation des salaires des enseignants, seule manière de freiner leur départ vers l’étranger.

Propos recueillis par Stella Stoyanova Standart (S) : L’Université « Saint Clément d’Ohrid » de Sofia accueille la rencontre internationale des recteurs. Quelles sont vos attentes, alors que la rencontre a lieu un mois avant l’adhésion de la Bulgarie à l’UE ? Boyan Bioltchev (BB) : L’Université de Sofia organise ce forum depuis sept ans. Au début, les recteurs venaient des pays d’Europe centrale. Au fil du temps, l’audience s’est élargie et, aujourd’hui, nous attendons la présence de pays aussi variés que la France, la Chine et le Japon. Chaque fois, durant les débats, je suis marqué par la similitude des problèmes rencontrés par (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous