Delo

Les tribulations d’un Norvégien en Slovénie

| |

La Slovénie est un pays de montagnes, baigné par la mer. Par rapport à la Norvège, elle compte deux fois moins d’habitants sur un territoire quinze fois moins important. On est rarement seul en Slovénie, mais cela tombe bien car les autochtones adorent faire des rencontres. Il y a souvent la foule des grands jours dans les montagnes, mais les Slovènes ne s’en offusquent pas : ils ne souhaitent pas garder leurs montagnes pour eux tout seuls ! Notes impressionnistes d’un Norvégien vivant en Slovénie...

Par Christian Moe Les petites choses L’étranger observe surtout les petits détails. Les invités se voient proposer des pantoufles. Certes, cette tradition n’a rien d’exclusivement slovène ; elle caractérise la culture slave en général. En Norvège, cela ne se conçoit pas. Un trait particulier de la culture slovène demeure la nourriture. Les Slovènes semblent ne pas faire dans la « nouvelle cuisine » : l’invité ne doit pas quitter la table en ayant faim ! Les restaurants locaux présentent de larges assiettes : il ne s’agit pas d’une mise en scène pour valoriser les produits, mais d’un outil nécessaire pour contenir les montagnes de viandes, de pomme de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous