Osservatorio sui Balcani

Les Torbeshi de Macédoine (2) : entre émigration et assimilation

| |

À la rencontre des Torbeshi de la Župa... Dans cette région de Macédoine, la population slave musulmane a tendance à s’assimiler soit aux Turcs soit aux Albanais. La communauté est également affaiblie par les importantes migrations économiques qui, aujourd’hui, conduisent principalement les Torbeshi vers l’Italie, notamment la région de Venise. Le second volet du reportage de Tanya Mangalakova.

Par Tanya Mangalakova Sur les hauts plateaux de Debar, dans la municipalité de Centar Župa, on peut trouver plusieurs villages torbesh. D’après des documents du XIIe siècle, cette région était appelée Vapa, et elle garda ce nom jusqu’au début du XXe siècle. Les Torbeshi y sont répartis dans neuf villages : Brostica, Zitineni, Golem Papradnik, Mal Papradnik, Balanci, Odjovci, Crnobuci, Baramoci et Gorenci. Il y a un siècle, l’ethnologue bulgare Vasil Kanchov y décrivait une population mixte de Bulgares orthodoxes et de Bulgares musulmans. Retrouvez le premier volet de notre reportage « Minorités : les Torbeshi de Macédoine veulent être reconnus (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous