Curentul

Les Sicules de Roumanie réclament toujours une autonomie territoriale

| |

Le Conseil National des Sicules de Roumanie appelle la ministre de la Justice, Monica Macovei, à modifier la Loi sur le référendum. Cette minorité magyare du centre de la Roumanie souhaite que les communes puissent organiser un référendum d’autonomie territoriale. Les Magyars invoquent les conventions européennes, les nationalistes roumains protestent.

Par Irinel Mica Le Conseil National des Sicules (CNS) appelle avec insistance la ministre de la Justice à promouvoir la modification de la Loi sur le référendum. Dans une deuxième lettre adressée à la ministre, le CNS réclame notamment que les décisions des conseils locaux d’organiser des référendums pour l’autonomie de la Région des Sicules ne puissent plus être attaquées en contentieux administratif. Il est difficile de prédire quel sera le résultat du lobbying engagé par le CNS, mais il est évident que la Ministre de la Justice n’est plus uniquement appelée à analyser la Loi sur le référendum, mais aussi à exprimer publiquement son opinion sur cet acte (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous