Le Courrier des Balkans

Les Roumains rattrapés par les Coumans : Neagu Djuvara secoue l’historiographie roumaine 

|

Historien à succès, Neagu Djuvara lance un pavé dans la mare de l’historiographie roumaine, en montrant l’importance décisive des Coumans dans la formation de la première dynastie valaque et la naissance du « pays roumain ». À côté du débat scientifique, le risque est grand de voir naître une nouvelle polémique sur l’ethnogenèse et le « mythe des origines nationales ».

Par Nicolas Trifon Ancien diplomate et historien, 91 ans, bon pied bon œil, l’esprit critique plus alerte que jamais, N. Djuvara est une figure assez familière aux Roumains en raison de ses interventions à la télé et du succès de sa Brève histoire des Roumains racontée aux jeunes (huit éditions depuis sa parution en 1999 ). Avec le livre qu’il vient de faire paraître, Thocomerius-Negru voda, un voïévode d’origine coumane aux débuts de la Valachie, il jette un nouveau pavé dans la mare [1]. « Tout ce que nous faisons pour mystifier notre passé se retourne forcément contre nous », lance-t-il à l’adresse de ses confrères et de ses compatriotes. Le fondateur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous