Jurnalul National

Les gendarmes roumains au Kosovo, entre Serbes et Albanais

| |

La KFOR compte dans ses rangs des gendarmes roumains. Ils étaient aux premières loges aux côtés de leurs collègues finlandais et italiens pour remplir leur mission de maintien de la paix dans les villes de Pec et de Mitrovica, où ont eu lieu de graves affrontements le 17 mars. Le lendemain, des reporters de Jurnalul national se sont rendus sur place. Récit des témoins.

Par Valentin Zascheivici, Cosmin Babii, Bogdan Iurascu Pec / Peja. La ville habitée en majorité par des Albanais est figée dans le silence pendant quelques heures, ce samedi après-midi. Les habitants accompagnent pour leur dernier voyage les deux jeunes tués par les troupes de la KFOR pendant les combats de rue de la semaine d’avant. Vers midi, les Albanais se sont réunis près de Peja, ou Pec comme l’appellent les Serbes, autour de la mosquée de Novo Selo. Quelques milliers de personnes ont participé aux funérailles du jeune, tué alors qu’on faisait la « chasse aux Serbes ». Tué au combat, conduit par un courage suicidaire qui l’a poussé à tirer sur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous