IWPR

Les frontières passoires de la Macédoine

| |

Skopje a des difficultés à lutter contre l’augmentation du nombre d’immigrés
illégaux et de trafiquants.

Par Zeljko Bajic à Skopje (collaborateur régulier de l’IWPR). La police monténégrine semble impuissante à stopper le nombre croissant d’étrangers qui traversent illégalement les frontières du pays. Durant les trois mois écoulés la police a intercepté un peu plus de sept mille contrebandiers, trafiquants d’armes du Kosovo et personnes à la recherche d’une vie meilleure en Grèce. Le nombre de ceux qui ont réussi à déjouer la surveillance des douaniers serait dix fois plus important. Depuis longtemps la Macédoine possède certaines des frontières les plus "passoires" des Balkans mais ce problème soi-disant "illégal" s’est aggravé durant les années (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous