Jurnalul National

Les forêts roumaines menacées par la « termite chinoise »

|

Selon les dernières estimations, la superficie de la forêt roumaine aurait reculé de 40% depuis 2005. Et le phénomène pourrait encore s’amplifier, car les massifs forestiers roumains ont attiré l’attention des industriels chinois. Contrairement aux pays voisins, la Roumanie ne prend aucune mesure pour réguler la coupe de ses forêts.

Par Petru Zoltan et Valentin Zaschievici Voici un an, les fédérations professionnelles de l’industrie du bois saisissaient l’Etat roumain au sujet de l’émergence d’une nouvelle espèce qui dévastait les forêts, la « termite chinoise », redoutée dans le monde entier pour son appétit insatiable. Retrouvez notre dossier : Économie : les Chinois à l’assaut des Balkans Cette interpellation faisait suite à une augmentation inquiétante de l’exportation de bois industriel vers la Chine. Ainsi, dans les neuf premiers mois de 2010, les statistiques officielles montraient une exportation de grumes vers la Chine en valeur de 13,6 millions de dollars, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous