I Kathimerini

Les étudiants bulgares plébiscitent la langue grecque

| |

Le grec est désormais l’une des disciplines les plus prisées dans les Universités bulgares, et les candidats sont bien plus nombreux que les places disponibles. Cet intérêt s’explique facilement : à la clé, les jeunes Bulgares espèrent un poste dans l’une des 1 500 entreprises grecques implantées en Bulgarie.

Par Iorgos Lialou Au troisième étage de l’Université de Sofia, dans une salle à haut plafond et à l’odeur de bois fraîchement verni, un groupe d’étudiants bulgares lisent des oeuvres d’écrivains et de poètes grecs en version originale. Ils apprennent l’histoire grecque et analysent l’étymologie des mots grecs, presque aussi à l’aise qu’avec leur langue maternelle. Elena, Petia, Monika, Radostina, Vesela et Rositsa, étudiantes en deuxième année qui pendant notre visite se trouvaient dans la salle, ainsi que leurs camarades, ont concourus l’année dernière avec 2 500 de leurs compatriotes pour obtenir une des rares (25) places en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous