To Vima

Les élèves grecs sont malades de leur école

| |

Une grande enquête menée au niveau européen révèle que les élèves grecs sont les plus sensibles au stress. Ainsi, 30% des collégiens et des lycéens grecs auraient des problèmes psychologiques, soit plus de 200.000 enfants de 12 à 18 ans. La peur de l’échec scolaire serait la principale cause de ces symptômes.

Par Nota Trika Durant l’été 1997, une jeune fille de 18 ans s’est suicidée en se jetant par la fenêtre du quatrième étage d’un immeuble. La veille du suicide, elle avait échoué à deux épreuves du bac et donc n’avait pas le droit de se présenter aux examens d’admission des études supérieures. Ce suicide avait bouleversé la Grèce entière et des tonnes d’encre ont coulé pour analyser les conséquences néfastes des examens sur la santé des enfants. Les années suivantes, la tragédie s’est reproduite et a parfois été évitée de justesse. Évidemment, tous les enfants n’en viennent pas au suicide, mais un grand nombre d’entre eux, qui considèrent la réussite aux examens et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous